Comment est préparé le béton ?

Comment est préparé le béton ?

26 août 2020 0 Par Eago

Le béton est un assemblage de sable, de ciment et de gravier auquel on ajoute de l’eau afin d’obtenir un matériau de construction robuste et solide. Ainsi, il se fabrique en plusieurs étapes que vous découvrirez dans cet article.

Préparation du mélange sec

La préparation du béton commence par le mélange de certains éléments. On parlera ainsi du sable, du gravier et du ciment. Mélanger ces éléments à la bonne proportion vous donne un béton qui va durer dans le temps. Ainsi, les proportions de sable, de gravier, d’eau et de ciment varient selon l’utilisation qui sera faite du béton. Cependant, pour fabriquer le béton classique, c’est-à-dire le béton tout usage, il faut suivre la règle du 1-2-3. Pour faire simple, il s’agit d’apprêter un volume de ciment, 2 volumes de sables, 3 volumes de gravier. Un demi-volume d’eau sera ajouté quand le mélange sec sera bien homogénéisé : c’est le gâchage.

Cependant, il faut disposer d’un seau qui contiendra de l’eau, d’un contenant pour le béton : une brouette par exemple et du matériel qui vous permettra de faire le mélange à sec. Compte tenu de l’aspect irritant du ciment, il est conseillé de se protéger. Vous pouvez opter pour des gants épais pour protéger vos mains, une paire de bottes, un cache-nez et des lunettes pour protéger vos yeux.

Pour préparer le mélange sec, versez le gravier d’abord, le sable ensuite pour finir avec le ciment tout en prélevant les quantités dont vous avez besoin. À l’aide d’une truelle ou d’une pelle, vous devez correctement homogénéiser le mélange pour le mouiller par la suite.

A noter qu’il est possible de privilégier du ciment bas carbone comme celui-ci.

Gâchage du mélange

Pour mouiller le mélange sec réalisé, vous devez faire un tas dans lequel vous creusez un trou jusqu’à mi-hauteur. Si cela est bien fait, vous devez avoir devant vous une sorte de mini-volcan avec son cratère. C’est dans ce supposé cratère que vous devez verser l’eau.

Ainsi, selon l’usage auquel le béton est destiné, la quantité d’eau à y apporter peut aussi varier. Généralement pour 25 kg de ciment utilisé, il vous faudra une douzaine de litres d’eau. Néanmoins, cette eau doit être versée progressivement pendant que vous retournez le mélange jusqu’à ce que vous obteniez la bonne texture.

Ajustement de la texture

La qualité du béton se définit par sa bonne texture lors de sa fabrication. Celle-ci détermine à son tour la résistance quand l’ensemble séchera. La bonne texture d’un béton implique que ce dernier soit souple et lisse. Pour le vérifier, on peut réaliser un sillon à l’aide de la pelle ou de la truelle. Il s’agit de vérifier si les bords de ce sillon sont lisses et que votre truelle glisse librement dans la masse. Si ce n’est pas le cas, il faut humidifier encore le mélange jusqu’à ce que la texture recherchée soit atteinte. Cela permet d’avoir un béton qui ne se fissure pas.

Par ailleurs, le béton a tendance à vite durcir. Pour cela, une fois que la texture recherchée est obtenue, il est conseillé de l’utiliser directement. De même, il est nécessaire de ne pas produire une quantité de béton au-delà de celle dont vous avez besoin.