Récupérer disque ssd : tout ce qu’il faut savoir

Récupérer disque ssd : tout ce qu’il faut savoir

9 janvier 2019 0 Par Kamel

Vous utilisez un disque SSD ? Inutile de vous dire à quel point ce support de stockage est robuste et fiable. Toutefois, il a ses limites et il peut tomber en panne au moment où vous vous y attendrez le moins. Si une telle situation survient, faites appel à un spécialiste pour assurer la récupération vos données importantes stockées dans ce disque. Voici tout ce qu’il faut savoir sur une telle opération.

SSD : ses spécificités

À la différence d’un disque dur classique, le SSD ne contient que de l’électronique. Ainsi, quand l’un de ses composants est défaillant, c’est tout le disque qui tombe en panne. Par ailleurs, la puce mémoire NAND qui assure le stockage de données peut également tomber en panne. La qualité de cette puce diffère d’un fabricant à une autre raison pour laquelle certains SSD sont plus robustes que d’autres. Une bonne raison pour bien faire le choix d’un SSD.

Types de pannes rencontrées avec un SSD

Les pannes pouvant être rencontrées avec un SSD sont multiples. Les plus courantes sont les erreurs de bit ; des erreurs qui se produisent suite aux manques d’électrons alloués à un bit. L’écriture tronquée peut également entraîner la défaillance d’un SSD. D’autres situations comme un firwire corrompu, la défaillance électronique d’un composant ou encore la coupure de courant peut entraver au bon fonctionnement d’un SSD.

La panne de ce genre de disque entraîne la perte de données et si vous voulez les récupérer, vous devez faire appel à un spécialiste du domaine. Surtout, n’essayez pas de réaliser vous-même l’opération de récupération au risque d’aggraver la situation.

Comment réparer un SSD et procéder à la récupération ?

Le SSD est dépourvu d’éléments mécaniques raison pour laquelle sa réparation constitue une opération délicate. Pour récupérer des données disque SSD, il faut suivre des étapes bien précises. Tout commence par la vérification des composants du disque SSD puis un test d’accessibilité est réalisé en usine.

Le disque est ensuite cloné puis le professionnel procède à l’analyse du clone. L’extraction des données va se faire à partir du clone afin que le SSD reste intact. Une fois toutes les données extraites, il faut procéder à la création d’un rapport. Le professionnel procède alors au transfert des données récupérées vers un autre support de stockage de votre choix.

Il est important de préciser que le SSD ne tombe pas facilement en panne. Il est conseillé de toujours vérifier la durée de vie du matériel, car quand un disque arrive en fin de vie, tous les problèmes apparaissent.