Après 65 ans, comment obtenir un prêt immobilier ?

Après 65 ans, comment obtenir un prêt immobilier ?

1 octobre 2020 0 Par Aline

Emprunter après 65 ans est possible, il suffit de prendre en compte les conditions bancaires liées à l’âge de la fin du prêt, mais aussi la couverture avec l’assurance emprunteur. Dans cet article, vous allez savoir comment obtenir un prêt immobilier après 65 ans.

Emprunter après la retraite

De nombreux ménages cherchent à acheter une résidence secondaire ou à acquérir un bien immobilier comme objectif principal après leur transition à la retraite, une situation financière souvent apaisée avec la pension de retraite et la possibilité de se consacrer un peu plus sérieusement à un projet immobilier. Il est tout à fait possible de devenir propriétaire après la retraite, que ce soit dans le cadre d’un investissement immobilier pour enrichir votre patrimoine ou que ce soit pour une résidence principale, à l’ancienne comme sous forme de construction de maison neuve.

Le projet immobilier est possible à tout âge, il suffit de prendre en compte la fin de l’âge du prêt imposé par les banques. Ces derniers étudient chaque année l’espérance de vie des Français puis appliquent des critères de financement plus ou moins exigeants en fonction des garanties, par exemple avec une garantie hypothécaire, il est plus facile d’emprunter sur le long terme. Globalement, après 65 ans, il sera plus difficile d’emprunter sur 30 ans, il vaudra mieux se concentrer sur un prêt hypothécaire d’une durée maximale de 25 ans. Pour plus d’info, concernant comment faire un prêt immobilier après 65 ans, il suffit de vous rendre dans un site professionnel.

Solliciter un courtier pour trouver du financement

Il n’est pas facile de trouver rapidement quelles banques peuvent financer les ménages retraités, simplement parce que chaque banque a une politique commerciale différente et applique donc des critères différents. Il faut donc veiller à étudier les offres de tous les établissements de crédit, cela peut être fait par un courtier spécialisé dans les prêts hypothécaires. Les sociétés de courtage ont une bonne connaissance des conditions des prêts bancaires et savent généralement vers quelle institution se tourner pour trouver des solutions. Le courtier pourra également conseiller l’emprunteur sur ses besoins, ses capacités et les modalités de souscription.

Un autre point important à soulever concerne l’assurance-crédit. L’assurance prêt n’est absolument pas obligatoire, mais elle est essentielle aux yeux des banques, notamment pour les emprunteurs de plus de 65 ans. Plus le candidat est âgé et plus il est exposé aux problèmes de santé, les banques veulent donc des garanties solides pour soutenir le remboursement de la dette. En cas de décès, d’invalidité ou de maladie (DIM). Différentes options peuvent être mises en place pour mieux couvrir le souscripteur, mais aussi le co-emprunteur si le prêt est souscrit à deux.

Simulez votre hypothèque

La plupart des organismes de financement, qu’il s’agisse de banques ou de courtiers, proposent des outils de simulation qui permettent d’obtenir un premier avis de financement sans avoir à se lancer dans l’investigation d’un dossier de prêt hypothécaire. Il s’agit d’une première étape intéressante pour vérifier si l’achat immobilier peut effectivement être effectué. À noter que ces services sont gratuits et sans contraintes d’engagement.