Que savons-nous jusqu’à présent de la stratégie relative à la chaleur et aux bâtiments ?

Que savons-nous jusqu’à présent de la stratégie relative à la chaleur et aux bâtiments ?

6 avril 2022 Non Par Bruno

Cela a été long à venir, mais la semaine dernière, le gouvernement a finalement annoncé sa stratégie pour la chaleur et les bâtiments , traçant la voie pour décarboner les maisons et les bâtiments du France.

La stratégie décrit les ambitions du gouvernement pour le passage du chauffage et de l’eau chaude alimentés par des combustibles fossiles à des technologies à faible émission de carbone.

Alors, quels sont les principaux messages de ce document ?

Développer un marché Français des pompes à chaleur

Il est clair que les pompes à chaleur sont considérées comme une solution immédiate pour décarboner de nombreux foyers.

Le taux d’installation de 600 000 par an d’ici 2028 qui a été vu pour la première fois dans le plan en 10 points et le livre blanc sur l’énergie publié en 2020 est répété plusieurs fois.

Il s’agit du nombre minimum de pompes à chaleur nécessaires pour atteindre Net Zero , même si les chaudières à hydrogène deviennent une option, et il est prévu que 50 % se trouveront dans de nouvelles maisons construites selon la norme.

Le document décrit comment les pompes à chaleur (voir plus) sont considérées comme une solution pour les propriétés hors réseau, les maisons neuves et les maisons des premiers utilisateurs qui souhaitent profiter du nouveau programme de mise à niveau des chaudières.

Ce programme de 450 millions de livres sterling remplace l’incitation nationale pour le chauffage renouvelable et fournira environ 30 000 subventions d’une valeur de 5 000 livres sterling chacune sur trois ans.

Innovation et ambition

Afin d’augmenter l’adoption de la pompe à chaleur, il est clairement reconnu que les coûts d’investissement, d’installation et de fonctionnement doivent baisser.

La dernière annonce inclut également l’ambition de réduire le prix de l’électricité au cours de la prochaine décennie en déplaçant les prélèvements de l’électricité vers le gaz, contribuant ainsi à réduire les coûts de fonctionnement des pompes à chaleur, avec une nouvelle annonce prévue l’année prochaine.

Qu’en est-il de l’hydrogène ?

L’hydrogène a un énorme potentiel pour fournir une solution à faible émission de carbone pour les propriétés sur le réseau de gaz.

Mais il est clair qu’il reste du travail à faire pour comprendre la faisabilité et la rentabilité du chauffage à l’hydrogène, y compris l’augmentation de la production et l’infrastructure pour sa transmission, sa distribution et son stockage.

Il y a un engagement à poursuivre les essais d’hydrogène en cours avec une décision sur 20% d’hydrogène mélangé dans le réseau en 2023 et sur 100% d’hydrogène en 2026.

L’approche pour les ménages

Le document souligne que personne ne sera contraint de retirer sa chaudière à gaz et de la remplacer par une pompe à chaleur.

Au cours de cette première phase d’activité de trois ans, le financement est ciblé sur les foyers les moins éco-énergétiques et les personnes en situation de précarité énergétique par le biais du financement des autorités locales, ainsi que sur les propriétaires qui souhaitent bénéficier du programme de mise à niveau des chaudières.

On souhaite utiliser les cycles de remplacement existants des appareils de chauffage et d’autres points de déclenchement naturels tels que les rénovations domiciliaires pour encourager la mise à niveau des systèmes de chauffage.

Plombier paris 6  a pensé parfaitement pour aider les clients à augmenter l’efficacité énergétique et à réduire les émissions de carbone de leurs systèmes de chauffage.

Cela peut se faire par étapes progressives, comme l’installation d’une chaudière à gaz à haut rendement avec une commande intelligente pour remplacer une ancienne chaudière à rendement standard, ou en installant l’une de nos pompes à chaleur à faible émission de carbone.